Courbe d'oubli

Apprendre une langue est un sport. Les muscles du cerveau doivent être entraînés régulièrement. Il est préférable de répéter que de bûcher. Quand on apprend une seule fois, on a de nouveau oublié 75 % des contenus au bout de deux jours. La répétition peut éviter cela.

La formation linguistique à l'étranger garantit la solidité des acquis et la courbe d'oubli est pratiquement nulle du fait que les connaissances sont directement appliquées sur place. C'est pour cette raison qu'un entraînement linguistique à l'étranger est jusqu'à 10 fois plus intensif qu'en France. La règle du succès est dans la répétition systématique de ces acquis.

Copyscape